Un Israélien s'introduit à MEDINE

Un Israélien s'introduit à MEDINE

Les images d'un citoyen israélien à l'intérieur d'une mosquée à Médine, en Arabie Saoudite, ont provoqué la colère de nombreux musulmans sur les réseaux sociaux.
Né en Russie, Ben Tzion, 31 ans, a posté des photos de lui-même en visite en Iran, au Liban, en Arabie saoudite et en Jordanie.
Sa page Facebook comprend des photos de lui à l'intérieur de la mosquée du prophète Pbsl à Médine, l'un des sites les plus sacrés de l'Islam.
"Les gens d'Arabie Saoudite se tiennent côte à côte avec la nation juive", a-t-il dit dans un post sur Facebook avec une photo de lui exécutant la danse de l'épée saoudienne .
"La paix au Moyen-Orient avec respect et amour les uns envers les autres", lance-t-il déclaré dans un autre article.
M. Tzion a déclaré que les sites religieux de Medine étaient ouverts au public.

Citoyen israélien en 2014, M. Tzion a déclaré au Times Israélien que la visite des pays musulmans était «un passe-temps», décrivant son message comme «le respect des autres cultures et croyances».
"Personne dans le monde arabe ne m'a jamais approché avec hostilité", a-t-il dit.
"Ils me disent qu'ils aiment Israël et le peuple juif."
Il a dit qu'il avait acquis des visas et est entré légalement dans tous les lieux saints, sans évidemment préciser avec lequel de ses passeports il a voyagé.
Il a également publié des photos de ses visites dans les villes iraniennes de Téhéran et de Qom. Israël et l'Iran sont des ennemis jurés et les citoyens de l'Etat juif ne sont pas autorisés à visiter l'Iran.

Malgré ses expressions de paix, le poste de ce citoyen Israélien a été accueilli avec indignation.
Le hashtag "Un sioniste à la mosquée du Prophète" a attiré plus de 90 000 tweets en moins de 24h.

Les images arrivent à un moment où les relations entre Israël et l'Arabie Saoudite semblent s'améliorer en grande partie grace à leur opposition commune à l'influence grandissante de Téhéran dans la région.
Le chef d'état-major de l'armée israélienne, le général de division Gadi Eizenkot, a récemment déclaré à un journal saoudien en ligne qu'Israël était prêt à partager des "renseignements secrets" avec Riyad.

Le grand changement dans la région est entamé...

Faites vivre cet article, partagez-le à vos connaissances !

Inscris-toi à la newsletter

Les commentaires