Positif : Les Musulmans font le 1er pas

Positif : Les Musulmans font le 1er pas

Ce genre d'initiative est la réponse positive et le devoir de tous les musulmans à travers le monde... Dire "Islam c'est pas ça, l'Islam c'est la paix", ce sont juste des mots, et parler ne suffit pas. Il faut le montrer et cette action entamée par les musulmans de Kansas city devrait être reprise à travers le monde.
Lors de son dernier discours, le prophète Muhammad a dit "faire parvenir le message aux absents"... A Kansas City, ils ont compris le message...

Un exemple à suivre :
«Meet a Muslim», C'est inviter les non-musulmans à s'asseoir autour d'une table avec les musulmans et à simplement parler des événements actuels, de leurs familles, de leur foi, de tout. Les événements, gratuits et ouverts au public, se sont déroulés dans des lieux tels qu'un centre islamique, une église et une synagogue. Le premier a attiré environ 200 personnes et les événements subséquents ont apporté environ 150 chacun.

Après l'élection du président Donald Trump et une recrudescence des crimes haineux antimusulmans, un petit groupe de la région de Kansas City a commencé à organiser ces événements mensuels - un effort pour montrer aux membres de la communauté sur place ce que sont les musulmans dans la réalité et casser ainsi les stéréotypes négatifs qu'ils pourraient voir dans les médias .


Le groupe de volontaires a été lancé par une poignée de parents musulmans après l'attentat d'Oklahoma City, quand certains de leurs enfants ont eu peur de retourner à l'école parce que leurs camarades de classe les désignaient comme responsables de l'attaque.

Depuis lors, le groupe organise des dîners interconfessionnels annuels, des événements locaux «visitez une mosquée» et un iftar annuel pour briser le jeûne du Ramadan avec des membres de la communauté non musulmane afin qu'ils puissent connaître les musulmans en face à face et contrer les idées fausses.

«J'ai été surprise par mes propres idées fausses, en particulier sur la vie des femmes au sein de la religion musulmane», a déclaré à Becky Plate, une participante non musulmane, suite à son expérience lors d'un événement. «Je me considère comme une personne plutôt bien informée ... J'avais vu des reportages, des choses comme des femmes apprenant secrètement à conduire en Arabie Saoudite, des choses faites pourà tronquer mes opinions.

Pour Latif, ce type de casse-briques est exactement ce que sont les événements.

«Cela nous permet de concentrer notre mission sur un seul événement: apprendre à connaître les gens sur une base individuelle, a déclaré Latif. "Il est plus difficile de diaboliser quelqu'un ou de penser qu'il est monolithique quand on apprend à les connaître."

"Nous parlons comme des gens ordinaires, pas comme des fonctionnaires de la mosquée", a-t-il ajouté. "Ainsi, les gens apprennent à connaître les gens ordinaires qui pratiquent la foi."musulmans et islam actualitémusulmans et islam actualité

Faites vivre cet article, partagez-le à vos connaissances !

Inscris-toi à la newsletter

Les commentaires