Mexique, Mayas et Musulmans

Mexique, Mayas et Musulmans

Un voyage au cœur des Mayas indigènes du Mexique montre comment une communauté musulmane dynamique a vu le jour dans ce pays à prédominance catholique.

Dans l'État méridional du Chiapas, qui abrite un paysage montagneux luxuriant, j'ai photographié des membres d'une petite communauté musulmane composée de centaines d'hommes et de femmes principalement Tzotzil, dont beaucoup se sont convertis à l'islam après avoir été catholiques ou d'autres dénominations chrétiennes.

Les hommes musulmans ici se distinguent par leurs chapeaux de prière, ou kufis, et les femmes par leurs hijabs qui prennent la forme de châles mayas traditionnels.

Les habitants déclarent que les conversions à l'Islam ont commencé à la fin des années 1980, au moment même où le mouvement zapatiste mexicain prenait de l'ampleur au Chiapas, alors que les institutions, notamment le christianisme et le capitalisme, étaient de plus en plus critiquées.

Selon le dernier recensement, 83% des Mexicains sont catholiques. Bien que les musulmans représentent moins de 1% des 120 millions d'habitants du Mexique, un nombre disproportionné d'autochtones sont regroupés dans et autour de San Cristobal de las Casas, une ville montagneuse du Chiapas qui mélange l'identité maya et espagnole.

"Les gens nous nous ont regardé d"un air bizarre quand nous nous sommes convertis, ils pensaient que nous étions des terroristes et avaient peur de nous", a déclaré Mustafa, un membre de la communauté Ahmadia voisine. "Mais avec le temps et nos propres actions, cette opinion a changé", at-il ajouté.

Umar, un ancien pasteur évangélique indigène, s'est converti à l'Islam à la fin des années 1990 et sert maintenant de pont entre les chrétiens locaux et les musulmans.

"Notre religion est monothéiste", a-t-il dit. "Mais nous n'adorons pas les saints."

Plus tard, j'ai rencontré Mohamed Amin, 55 ans, qui m'a invité chez lui en m'offrant des biscuits et du thé. Il m'a montré où il prie cinq fois par jour et m'a présenté à sa famille. Il m'a demandé si je croyais en Dieu et j'ai dit non. Cela ne semblait pas le déranger.

Il a ensuite expliqué la raison principale de sa conversion à l'Islam.

"J'aime être propre et changer mes vêtements", a-t-il dit. "C'est une religion propre et c'est ce qui m'a attiré à l'origine."

L'ouverture d'esprit et la paisibilité de gens musulmans est une chose qu'on aime voir et entendre à propos de l'islam

Faites vivre cet article, partagez-le à vos connaissances !

Inscris-toi à la newsletter

Les commentaires