Livre explosif qui fait la Une

Livre explosif qui fait la Une

Pour certains comme Alexandre Mendel, L'Islam confisque des villes entières en france comme Trappes ou ST Denis... Mais c'est peut être tout simplement la France qui les abandonnées et exclues de la vie républicaine. Les propos d'Alexandre Mendel sont repris en Une du mag Valeur Actuelles, avec un voile intégral, le symbole parfait de la phobie en de l'islam en France.
Le livre s'attarde davantage sur des faits que sur de réels explications ou propositions de solutions... Voici un extrait repris par le mag Valeurs Actuelles :

« À Trappes, Saint-Denis, ou encore Sevran, la mixité n’est plus la règle, elle est l’exception, écrit Mendel. On enferme ses enfants dans des écoles coraniques, où on leur apprend, à coups de hadiths, à haïr l’Occident et à ne vénérer que l’islam des ancêtres. On ne se marie plus que religieusement, on vit sa polygamie, on répudie les femmes, dans le dos de la République. »

Voilà comment semer la panique... Le prophète de l'Islam avait la science de l'éducation. Il n'interdisait ou ne déconseillait jamais une chose sans y apporter une solution.

Les journalistes, les livres, les reportages défilent et le cadre ne change pas...
Stiglitz, le prix Nobel de l'économie tant cité par LEPEN et d'autres politiques, déclare :
La pauvreté et les inégalités sont la source de tous les maux dans une société Moderne.
(Lire le livre "La grande Fracture"). L'économiste tire ses enseignements de son propre vécu et de la situation précaire aux USA où les pauvres stagnent depuis une dizaine d'années tandis que les riches continuent de piller les ressources du pays.

La criminalité est directement en corrélation avec le manque d'éducation et le manque de perspectives économiques, avec ou sans l'Islam...

Et vous? Avez vous fréquenté ses mosquée où l'on déteste l'occident et on apprend à le maudir ? J'ai à titre personnel sillonné de nombreuses mosquées en banlieue Parisienne et je me suis réjouis de voir que les mosquées et l'islam ont majoritairement canalisé et redonné espoir et un sens à la vie à de nombreux éléments que l'on pouvait croire "perdus". On s'attarde sur les radicalisés, mais très peu sur ceux que l'islma a sauvé de la déviance totale et l'exclusion.


La question que ne pose pas Alexandre Mendel est la suivante : que serait La banlieue sans l'islam ? peut être aurions nous droit aux violences des quartiers de Los Angeles ou de Mexico là où les meurtres et les règlements de comptes sont 100 fois supérieurs à ce que l'ont peut voir en France.

La banlieue n'est pas rose. Elle est même parfois dangereuse ... Combien de reportages et de livres alarmistes vous nous "l'apprendre"... Et ensuite ?
Macron a commencé à amener une idée : des classes de 12 élèves en zone sensibles. Voilà une bien bonne idée car la situation en banlieue s'améliorera avec une meilleure éducation scolaire et religieuse. L'école a sa part, la Famille a la sienne.

La meilleure réponse que la banlieue et L'islam apporteront à ce genre de livre est la réussite scolaire, sociale et économique. Mais par dessus tout, ces livres et reportages ne trouveront plus d'échos ni de public le jour où l'Islam aura profondément améliorer les comportements en Banlieue. Le bon comportement commence par le respect de soi, du voisin et de ses droits, par l'entraide, par la construction de structures légitimes qui défendront les droits élémentaires en banlieue, combattront les discriminations à l'embauche etc. La première pierre pour ne pas dire la base toute entière devra être posée par ces mêmes habitants de banlieue.


Faites vivre cet article, partagez-le à vos connaissances !

Inscris-toi à la newsletter

Les commentaires