ALAIN DELON S'AVOUE «RACISTE»

ALAIN DELON S'AVOUE «RACISTE»

Alain Delon, Pro FN et Morano à l’approche de ses 80 ans. Dans la lignée de sa carrière narcissique, l’acteur dérange avec ses propos mal placés… Il assume la différence de « race » et soutien Morano, on comprend tous dans leur propos que la différence de race induit une différence de droit et un notion de supériorité que les européens ont bien connu…
Le splus jeunes ne l’ont pas connu… tant mieux.

Voilà un bout de l’interview...
En parlant de migrants, Nadine Morano a dit récemment que la France était un pays de race blanche. Qu'en pensez-vous?


« Je n'ai pas envie de juger ou d'en discuter. Juste une question: «Le Kenya est un pays de quelle race?». Les gens sont noirs. C'est une polémique ridicule, grotesque, qui n'a aucun sens. Elle a des c... de tenir comme elle tient et de dire: «Je vous emmerde tous, je dis ce que je pense et je continuerai à le dire». Chapeau!


Vous vous étiez déjà exprimé sur la montée de Front national. Aujourd'hui, qu'en pensez-vous?


« Je suis un ami de Jean-Marie Le Pen depuis cinquante ans. Mais, sur le Front national, j'ai simplement dit que je trouvais ça normal que les gens se rapproche de ce parti parce qu'ils en ont marre. Marre de tout! Et c'est pour ça qu'ils sont prêts à aller n'importe où. Je le confirme: les gens ne savent plus où ils en sont, alors pourquoi pas le Front national... »

Faites vivre cet article, partagez-le à vos connaissances !

Inscris-toi à la newsletter

Soraya Ben BrahimRédactrice

Agée de 21 ans, je suis actuellement en stage pour mon marketing chez hayet et je perfectionne mes talents en redaction web. Vous pouvez m'écrire à soraya@hayet.com

Les commentaires